lundi 23 janvier 2012

Le chou bon pour notre santé


Le chou


Présent dans nos assiettes depuis des siècles, le chou appartient à la famille des crucifères ou brassicacées, tout comme le radis ou le navet. Souvent boudé à cause de son goût très particulier, le chou présente des atouts non négligeables pour notre santé.

La composition du chou 


Le chou contient de nombreux minéraux : du potassium, du soufre, du calcium, de l’iode, du fer, du magnésium, du cuivre ou du manganèse.

C’est aussi une bonne source de vitamines : A, B1, B2, C, K ou U. Cette dernière, peu connu, est spécifique aux choux.

Des essences volatiles comme dans l’ail, l’oignon ou le poireau, lui apporte son goût un peu spécial et souvent peu apprécié.

Le chou contient un composé particulier le glucosinolate, actif surtout lorsque le chou est consommé cru ou peu cuit.

Les bienfaits du chou


Peu calorique (entre 20 et 30 kcal/100g), il est aussi très riche en fibres, favorisant la régulation du transit. C’est un bon détoxifiant puisqu’il accélère l’élimination des toxines du fait de sa richesse en composés soufrés.

Un cocktail de 3 antioxydants, caroténoïdes, sélénium et polyphénols, permet au chou d’aider à lutter contre les radicaux libres et donc contre les effets du vieillissement.

Le glucosinolate quand à lui joue un rôle dans la prévention de certains cancers notamment le cancer du poumon.

Du côté des vitamines, la vitamine K intervient dans la synthèse des protéines qui agissent sur la coagulation sanguine. C’est pourquoi il est recommandé aux personnes suivant un traitement anticoagulant de limiter leur consommation en choux à une fois par semaine. La vitamine U contribue à une meilleure cicatrisation notamment des muqueuses du système digestif. Une portion de chou apporte la portion journalière recommandée en vitamine C.

Des études montrent que le chou diminue le risque de maladies cardio-vasculaires et aide à lutter contre les affections pulmonaires.

Le chou est tout de même assez difficile à digérer notamment pour les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Parfois il suffit d’adapter la cuisson (cuire 2 fois dans 2 grands volumes d’eau) pour le rendre plus digeste.

Comment consommer le chou ?

 

Pommé, en fleurs, lisse, frisé, vert, blanc, chinois, de Bruxelles, il existe de très nombreuses variétés de choux. On peut le manger cru (mise à part le chou vert) en salade, cuit ou même fermenté (choucroute). Il est plus facile à digérer cru que cuit.

En jus, c’est un formidable fortifiant grâce à ses vitamines et minéraux.

En cataplasme, il est apaisant et permet de lutter contre les douleurs de l’arthrose, des rhumatismes, des brûlures, des bronchites ou contre l’eczéma.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...