Ma Rédac' web Google+

lundi 1 décembre 2014

DIY : Calendrier de l'Avent 2014

Calendrier de l'Avent 2014
Et voici ma version du Calendrier de l'Avent 2014, in extrémis, me direz-vous. Je vous avouerai franchement que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre cette année. L'envie n'y est pas trop pour ces préparatifs de Noël. Depuis que je suis toute petite, Noël s'est toujours fait dans la joie et la bonne humeur, tout cela orchestré par ma Maman et ses doigts de fée. Et même si depuis quelques années elle n'avait plus l'énergie pour le faire, on perpétuait la tradition de se retrouver, chacun mettant la main à la pâte. Oui mais voilà cette année elle n'est plus là. Alors cette fête qui s'annonce n'a plus la même saveur. Et je n'ai pas beaucoup d'entrain pour la préparer. D'autant plus que nos frères et sœurs vivent pour la plupart à l'étranger maintenant. Alors cette année pas de grandes tablées, juste quelques chaises et un peu de mélancolie, je dois bien l'avouer.

Ce calendrier, c'est ma fille qui me l'a réclamé, comme chaque année. Devant mon manque d'entrain, elle a beaucoup insisté. J'ai fini par lui promettre que oui je lui en ferai un. Alors il a bien fallu que je me lance. Je n'ai réalisé aucun achat pour ce calendrier, ce n'est que de la récup'. Vieux pull rouge, chutes de tissu que j'avais utilisé pour la déco de ma table de Noël, de la ficelle, de la laine, quelques déco de Noël et quelques coups de machine à coudre plus tard, le calendrier prenait forme. Je ne vous donne pas les explications dans le détail. C'est rébarbatif et puis rien de bien compliqué. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les poser en commentaires, j'y répondrai volontiers. Bons préparatifs de Noël à vous.

Calendrier de l'Avent 2014

Calendrier de l'Avent 2014

Calendrier de l'Avent 2014

Calendrier de l'Avent 2014

mardi 23 septembre 2014

Carnet de voyage : le Bassin d'Arcachon

Andernos Les Bains - Marée basse


3 mois tout de même que je n'étais pas venue faire un tour par ici. Ca commençait à faire. Allez, je vous ai fait de belles photos pour me faire pardonner.
Des photos de la mer, un de mes sujets favoris après les fleurs et bien que j'habite à des centaines de kilomètres de celle-ci. En ce 1er jour de l'automne, mes photos s'apparentent plutôt à des clichés de vacances d'été. La faute à la météo de ces derniers jours, alors on ne va pas se plaindre et profiter parce que les températures matinales sont déjà en train de chuter.
Le week-end dernier, nous avons donc pris quelques bagages, l'appareil photo et les lunettes de soleil pour faire une petite (trop petite!) escapade vers Bordeaux et le Bassin d'Arcachon. Une escapade un peu improvisée, bien que nous y pensions depuis quelques semaines déjà. Une escapade avec une petite idée derrière la tête, comme celle de s'installer dans cette région. Une escapade dont le but était avant tout professionnel. Et puis nous sommes tombés sous le charme de ce bassin, peut-être aidés par le soleil et la douceur ambiante.

Andernos Les Bains 
Andernos Les Bains - Marée basse
Andernos Les Bains - Marée basse
Andernos Les Bains - Marée basse
Andernos Les Bains - Marée basse

Cap Ferret


Cap Ferret

Cap Ferret

lundi 16 juin 2014

La nature en photo

fleur en photo



Il y a quelques jours, je me suis amusée à faire une série de photos avec une fleur tombée d'un bouquet. J'avais souvent vu des photos avec une fleur et une pelote de ficelle et je trouve l'association vraiment délicate.
Alors voilà je partage ces photos avec vous. Je leur ai juste ajouté un filtre pour les embellir et leur donner un esprit vintage, m'inspirant ainsi des photos que l'on peut faire via Instagram.

Bonne semaine.

Avec cette série de photos, je m'invite dans le Boudoir de Nikita pour l'Instant T.#142.



fleur en photo

fleur en photo

fleur en photo

fleur en photo

fleur en photo

fleur en photo

fleur en photo


fleur en photo


fleur en photo

fleur en photo

lundi 26 mai 2014

Il était une fois... Instagram

photo Instagram du jour

Cela ne surprendra personne parmi les fidèles d'Instagram si je vous dis que j'adore cette application. Ceux qui l'utilisent savent de quoi je parle.

Ce que j'aime bien, outre le fait qu'Instagram sublime les photos et soit très facile d'utilisation, c'est la petite parenthèse que je prends chaque jour dans mon quotidien pour saisir un moment ou créer une ambiance. C'est un petit temps qui me permet de voir les choses sous un autre angle. C'est un moment où je sors du quotidien et pendant quelques minutes je m'échappe dans mon imaginaire. Mon bouquet en train de faner sur le rebord de ma fenêtre et qui voit ses pétales tomber les uns après les autres ne me fait plus pester. Au contraire je vais photographier ses délicats pétales, baignés de lumière, tombés par ci par là.

Parfois je m'arrête sur le chemin de l'école pour saisir une belle fleur que j'aperçois ou la luminosité particulière d'un paysage. C'est aussi des photos prises lors de balades à la campagne par exemple. D'autres fois c'est un instant de mon quotidien, de ce que je mange ou cuisine. Là, j'aime beaucoup farfouiller dans mes placards, redécouvrir un plat, une tasse, un pot... y mettre un bouquet. Fureter dans mes tiroirs de bricolage et fabriquer un petit truc vite fait pour agrémenter ma mise en scène.

Je le faisais parfois avec mon appareil photo mais je ne l'ai pas toujours avec moi et ces moments étaient plus rares. Aujourd'hui je prends vraiment le temps de le faire au quotidien et je dois dire que ça me fait du bien. Alors oui c'est assez futile, me direz-vous. Mais ça me détend, un peu comme prendre soi de moi en m'appliquant une huile qui sent bon, en me prélassant dans un bain, en m'affalant 10 minutes dans le canapé une tasse de thé à la main...

Et puis j'y vois de belles photos sur les comptes auxquels je me suis abonnée. Tantôt je voyage, tantôt je m'attendris, ou encore m'extasie, me régale.

Voilà ce que m'apporte Instagram depuis 2 mois, une parenthèse quotidienne. Pourtant depuis plusieurs jours,  je rumine. Et oui du jour au lendemain, Instagram a planté sur mon téléphone, emportant avec lui tout le contenu de ma carte SD, photos, applications, musique... Et pas moyen de la réinstaller. J'ai même tenté les versions antérieures, rien à faire. Mon téléphone n'est plus compatible du jour au lendemain. Ah la technologie!
J'ai trouvé une solution provisoire avec la tablette (en attendant de changer de téléphone?). Lorsque j'ai pris des photos, je les envoie par mail depuis mon téléphone. Je les récupère ensuite sur la tablette, les enregistre puis les publie sur mon compte Instagram. Quand on aime, on ne compte pas...

Avec cet article je participe à l'Instant T. #140# du Boudoir de Nikita.

Photo Instagram

Photo Instagram

Photo Instagram

Photo Instagram

Photo Instagram

Photo Instagram

Photo Instagram


Photo Instagram

vendredi 16 mai 2014

la fève



La fève


Je suis de retour avec un article santé/forme. Voilà bien longtemps que je n'en avais pas rédigé. Par la même occasion, on change un peu de formule avec des articles un peu moins sérieux. Je continue bien sûr à vous faire partager tous les bienfaits tout en ajoutant une touche plus légère et plus personnelle. En effet j'ai décidé de vous faire partager les vertus de fruits, légumes ou autre aliment que je consomme. Du coup je ne fais plus appel à des crédits photos mais plutôt à des photos personnelles dans la mesure du possible. Non pas que mes photos soient extraordinaires (je fais d'ailleurs appel à votre indulgence), mais je prends un vrai plaisir à élaborer des mises en scènes et à les photographier. Ensuite je partagerai en fin d'article une de mes recettes ou autre (?) en rapport avec cet aliment.

Le 1er article concerne la fève, une légumineuse séculaire.

Généralités sur la fève


La fève est une plante grimpante de la famille des vesces qui prospère sous la chaleur qui produit des cosses dans lesquelles sont nichées des graines. La graine est consommée depuis des millénaires mais est un peu tombée en disgrâce. On peut la consommer fraîche de mars à juillet.

Il existe différentes variétés, comme la fève des champs ou la fève des marais, qui proposent des graines plus ou moins grosses.

Composition de la fève


La fève fraîche apporte 60 kcal pour 100 g, ce qui est assez peu calorique pour une légumineuse. En revanche la fève sèche est 5 à 6 fois plus calorique. Elle comporte des glucides (8 à 10 g pour 100 g), quasiment pas de lipides et 6 g de protéines au 100 g. La fève fraîche est également très minéralisante : magnésium, potassium, calcium, souffre, cuivre, phosphore, zinc... qui participent au bon fonctionnement des réactions métaboliques

Du côté des vitamines, elle est bien pourvue en vitamines du groupe B, qui jouent un rôle dans la croissance et la réparation des tissus ainsi que la production d'énergie pour le corps. On note également la présence de vitamine C, antioxydante, qui protège contre les infections et favorise le processus de cicatrisation.

La fève est riche en fibres, ce qui la rend parfois un peu difficile à digérer. Une astuce pour la rendre plus digeste consiste à la réduire en purée.

Bienfaits de la fève

La consommation régulière de fève et de légumineuse en général permet de diminuer les risques de diabètes et de maladies cardio-vasculaires en participant à l'abaissement du mauvais cholestérol.

Elle est rassasiante, améliore le transit intestinal et le fonctionnement du foie et des reins. Son abondance de minéraux permet de combattre la fatigue.

L'idéal est de la combiner avec une céréale pour  apporter toutes les protéines végétales nécessaires à l'organisme.

Attention les fèves peuvent provoquer des réactions allergiques rares (favisme).

Comment consommer la fève

Fraîches, les fèves peuvent se déguster crues, sans la peau, sur du pain avec du sel ou en salade. Pour cela, elles doivent être cueillies jeunes.

Traditionnellement, elles sont consommées en purée, en potage, sautées, en falafels, sautées, marinées dans l'huile d'olive avec des fines herbes.

Les fèves sèches doivent subir un trempage avant la cuisson. Il existe également de la farine de fève.


RECETTE : 


Ingrédients : 500 g de fèves fraîches, 6 branches de thym, 3 feuilles de laurier, sel, poivre.

Faire cuire les fèves  avec le thym, le laurier le sel et le poivre, à la cocote pendant 20 minutes. Egouttez les fèves en conservant l'eau de cuisson et en retirant les herbes aromatiques. Mettre les fèves dans le blender avec un peu de jus de cuisson. Réduire en purée. Ajouter plus ou moins d'eau de cuisson en fonction de la texture désirée.


jeudi 17 avril 2014

DIY de Pâques avec des oeufs

DIY de Pâques

J'arrive enfin avec mon DIY de Pâques, il était temps me direz-vous. Cette année j'avais envie de partir sur le violet et faire une chasse aux œufs un peu différente. L'idée est de cacher les œufs dans les arbres, histoire de profiter un peu des fleurs et des feuilles qui éclosent en ce moment. Reste plus qu'à compter sur le beau temps mais au vu des prévisions météorologiques ce n'est pas gagner. Croisons les doigts pour qu'une éclaircie nous permette de faire cette chasse aux œufs en extérieur, c'est quand même plus rigolo.

Pour ce DIY, il vous faut :

  • des œufs : des œufs vides. Lors de la confection d'un gâteau (qui ne nécessite pas de séparer les blanc des jaunes), vous percez les œufs à l'aide d'une aiguille aux 2 sommets et soufflez dans une extrémité pour pousser le blanc et le jaune à l'extérieur. Laver et sécher les œufs. Au besoin mettre les grands-parents, les oncles et tantes à contribution pour récupérer le plus grand nombre d’œufs!! 
  • de la ficelle,
  • des perles violettes,
  • du papier violet,
  • un posca ou un feutre violet

A l'aide d'un couteau casser délicatement le devant des œufs afin de pratiquer une sorte de fenêtre. Décorer les œufs avec le feutre. Laisser sécher.

Couper un morceau de ficelle suffisamment long, pliez la en 2. Du côté de la pliure, faire un nœud de manière à former une boucle qui servira d'accroche dans les branches. Enfiler une perle et faire en second nœud pour la maintenir. Passer les 2 bouts de ficelles dans les trous pratiqués aux extrémités de l’œuf. Faire un troisième nœud (voir un quatrième si le trou est trop grand) en bas de l’œuf en veillant à ce que la ficelle soit bien tendue. Couper l'excédent de ficelle si besoin.

Sur le papier violet faire des dessins en relation avec Pâques. Leur taille doit être assez petite pour passer dans la petite fenêtre de l’œuf. Découper et coller ces dessins sur la ficelle. Laisser sécher et voilà.

Bonne chasse aux œufs.

Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram ou sur facebook.





DIY de Pâques
DIY de Pâques


DIY de Pâques

DIY de Pâques




mardi 15 avril 2014

La nature en photo

printemps

Voilà j'ai encore profiter du soleil radieux de ces derniers jours pour m'adonner à mon passe-temps favori : photographier la nature. Tout s'éveille en même temps, c'est formidable. J'en ai profité pour humer les effluves de lilas, de glycine ou de violette transportées par la brise légère, regarder les premiers papillons virevolter autour des fleurs, écouter le vent faire frissonner les feuilles à peine déployées.

Allez je vous prépare un petit DIY pour Pâques.

Avec ces photos je participe à l'instant T. #133# sur le Boudoir de Nikita

Vous pouvez toujours me suivre sur Instagram ou sur facebook.

printemps

printemps

printemps


printemps

printemps

printemps

printemps

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...